unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Arcabas à Saint-Sernin
 

 

 

Arcabas à Saint-Sernin
       
 

Inédit ! Arcabas à la Basilique Saint-Sernin de Toulouse !

 
 Exposition : du 23 avril au 4 juin

La basilique Saint-Sernin accueillera vingt œuvres d’Arcabas. C’est un événement pour la ville de Toulouse et le sud-ouest.

Parmi ces œuvres figurent plusieurs toiles d’inspiration biblique, comme la Lutte de Jacob avec l’angeGolgotha ou Messager au départ

L’œuvre-maîtresse de l’exposition est l’Hommage à Bernanos, un immense polyptique de 5 m x 5 m, conçu à l’origine pour la pièce de théâtre Journal d’un curé de campagne de Georges Bernanos. Ce tableau n’était pas un simple décor mais le personnage central auquel s’adressaient les protagonistes et qui donnait sens à leurs paroles. L’œuvre comporte un grand Christ en croix peint dès 1960, auquel le peintre a ajouté par la suite quatre panneaux inspirés par Les grands cimetières sous la lune, pamphlet antifranquiste de 1938 dans lequel Bernanos critique avec virulence l’attitude de certains évêques espagnols pendant la guerre d’Espagne, qui avaient béni les exécutions de masse et les charniers au nom de la défense de la chrétienté. La toile Hommage à Bernanos a été récemment restaurée en 2011 et a depuis été exposée à Metz, à Lyon et à Bergame.

Horaires : lundi - samedi : 8h30-18h - dimanche  8h30-19h30

 
 Interview d'Arcabas lors de l’inauguration
 
 Inauguration : dimanche 23 avril - 16:00

Inauguration en présence d'Arcabas et de l'Abbé Hervé Gaignard, Vicaire Général du diocèse de Toulouse.

 
 Conférence : jeudi 18 mai - 17:00

Le jeudi 18 mai à 17h, une conférence de Patrick Marot et Régis Courtray (Université Toulouse 2-Jean Jaurès) sera donnée autour de la toile Hommage à Bernanos et d’autres œuvres.

Profitez de ce printemps pour venir contempler à l'occasion d'une ballade ou d'une sortie en ville les oeuvres exposées dans la célèbre basilique romane de Toulouse.

Entrée libre. 

 
 
 
 Télécharger le parcours » 
 
 Télécharger l'affiche » 
 

Arcabas, l’un des plus grands peintres contemporains d’art sacré

ARCABAS (Jean-Marie Pirot) est né en Moselle en 1926. Il est diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

  • À 17 ans, il est enrôlé de force dans la Wehrmacht. Il s’enfuit au bout d’un an et s’installe à Paris pour suivre les Beaux-Arts.
  • De 1950 à 1969, il est professeur titulaire à l’école des Beaux-Arts de Grenoble.
  • En 1953, à 27 ans, il commence le chantier de l’église Saint-Hugues de Chartreuse.
  • De 1969 à 1972, « artiste invité » par le Conseil national des Arts de Canada et professeur titulaire à l’université d’Ottawa, il fonde « L’Atelier collectif expérimental ».
  • De 1973 à 1985, à son retour, Arcabas reprend le chantier de Saint-Hugues de Chartreuse avec l’installation de trente et une toiles abstraites couronnant les premières. En 1984, l’ensemble fait l’objet d’une donation par le peintre au département de l’Isère.
  • De 1973 à 1992, il est chargé d’enseignement à l’université de Grenoble II, il fonde l’atelier d’arts plastiques Éloge de la Main.
  • Parallèlement, de 1985 à 1991, Arcabas termine Saint-Hugues de Chartreuse avec plus de cinquante œuvres qui expriment sa vision du monde à travers les textes sacrés.
  • Depuis, Arcabas continue, au milieu de son paradis, en Chartreuse, de créer, et peindre chaque jour.

Arcabas a exposé aussi bien en France qu’à l’étranger (Allemagne, Luxembourg, Panama, Canada, Japon, États-Unis, Mexique, Belgique …). Il a aussi effectué également divers travaux pour le gouvernement français et des collectivités locales (mosaïques, fresques, vitraux).
Actuellement, Arcabas travaille sur 24 vitraux monumentaux à Grenoble.

En savoir plus www.saint-hugues-arcabas.fr www.arcabas.com

L’œuvre d’Arcabas, d’or et de couleurs

Le travail d’Arcabas qui s’inspire en partie de la Bible, se présente souvent de manière linéaire et narrative : on trouve dans son œuvre des scènes isolées, mais aussi des cycles de tableaux et de polyptiques. Arcabas réintroduit généralement une part de profane dans le traitement de sujets sacrés : éléments et figures de la vie quotidienne actuelle, allusions à des thèmes d’actualité ou à une universalité qui dépasse largement les cadres bibliques.
Les toiles de l’artiste se caractérisent par leur intense chromatisme, et par l’application de feuilles d’or, qui font de son travail une véritable œuvre sacrée.
Les symboles sont omniprésents dans le travail du peintre, jusqu’à composer exclusivement certains petits tableaux, ce qui leur confère une dimension abstraite. Parmi les symboles utilisés, il y a une petite croix, généralement réalisée à l’aide de la feuille d’or. Ainsi, la croix devient un signe de vie, d’une grande richesse.

 

 
Mise en ligne le 15 Mai, 2017