unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Et maintenant la vie éternelle

 

 

 

Et maintenant la vie éternelle
 

Nous sommes déjà dans la vie éternelle ! La vie éternelle n’est pas pour plus tard… après la mort… au ciel… La vie éternelle est déjà là, si nous connaissons le Père comme le Christ nous l’a révélé. Jésus dit en effet : « la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. »

Tout d’abord, la connaissance de Dieu est liée à celle de Jésus comme son envoyé. Ce n’est pas la connaissance que l’homme pourrait avoir de Dieu par lui-même, ce qu’on appelle la connaissance naturelle, par les voies de la philosophie. Même si cette connaissance existe, qu’elle est très belle sur le chemin de la vie avec Dieu, et qu’elle peut me conduire à Jésus, elle n’est pas celle dont parle Jésus.
Le mouvement qui vient de Dieu et descend jusqu’à nous est celui de la Révélation. Dieu nous fait connaître ce que nous ne pouvons pas savoir de Lui par nous-mêmes. C’est pour cela qu’il y a un envoyé et c’est ce thème qui est cher à St Jean : «  Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître. » Cette connaissance d’un Dieu Père est reçue par la foi. Je crois que ce qui m’est annoncé est vrai.

Cette connaissance est liée à Jésus-Christ. Vous n’êtes pas sans savoir que Jésus n’est pas le premier à se revendiquer d’être l’envoyé de Dieu. Il y en a eu avant Lui, il y en a eu après Lui et même encore aujourd’hui.  La différence avec Jésus, c’est qu’Il apporte une connaissance dont toute sa vie rayonne. Il ne va pas livrer un message différent de Lui-même, Il est le message de Dieu. C’est pour cela que l’Evangile est à la fois le discours de Jésus et Jésus Lui-même, les actes de Jésus et Jésus Lui-même. Toute la vie de Jésus est marquée par le don de Lui-même pour enseigner et réjouir, guérir et sauver. Chaque instant de la vie de Jésus fut marqué de cette loi du don. Un point en particulier de ce message est l’Eucharistie. L’Eucharistie est la concentration de ce don total en un repas que nous célébrons encore. « Prenez… mangez…  Faîtes ceci en mémoire de moi » désigne cette logique du don de soi-même que Jésus a vécue et qu’Il nous propose d’imiter. Communier, c’est apprendre à se donner dans le service, dans l’humilité, dans la persévérance, dans l’oubli de soi parce que « aimer, c’est tout donner et se donner soi-même. »

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

Si cette connaissance est vécue, alors nous sommes déjà dans la vie éternelle. Nous sommes dans une vie qui voit plus loin que les limites des hommes. Plus loin que l’ignorance puisque la lumière du Christ illumine, plus loin que l’offense et la souffrance puisque Jésus a promulgué le pardon, plus loin que la mort puisque Jésus est ressuscité. La messe est le lieu où nous venons nous ressourcer à cette vie éternelle car nous retrouvons ceux qui ont foi en Jésus, parce que nous écoutons sa Parole, parce que nous recevons le Corps du Christ. La vie extraordinaire de certains saints illustre la force que cette connaissance peut avoir sur les personnes et sur le monde. Ils ont puisé dans cette connaissance de Dieu par Jésus une liberté inouïe pour aimer, pour construire des ponts entre les hommes, pour servir la justice et la paix.  Voilà à quoi se reconnaît la vie éternelle.

Que cette communion nous aide à recevoir la vie éternelle que le Christ nous propose et que nous sachions comme Lui glorifier Dieu par toute notre vie  maintenant et dans les siècles des siècles.

 

 

 

 
Mise en ligne le Mercredi 31 Mai, 2017