unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Ecouter le Christ

 

 

 

Ecouter le Christ
 

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » Dans ce récit de la Transfiguration comme dans toute la Bible, il nous est demandé d’écouter. Mais écouter demande à être précisé. Qui écouter ? Pourquoi écouter ? Comment écouter ?

Qui écouter ? Jésus évidemment ! La voix qui sort de la nuée précise qu’il faut écouter Jésus, « mon Fils bien aimé ». Dieu nous demande d’écouter son Fils Jésus. Jésus est donc celui qui parle de la part du Père, qui nous rend audible la Voix de Dieu. Dans l’AT, les prophètes portaient un message de la part de Dieu : pour bien faire le comprendre, certains concluait leur message par Oracle du Seigneur !

La Bible est le recueil de ces fragments de la Parole de Dieu.
Jésus est bien plus qu’un prophète, Il est la Parole de Dieu, le Fils bien aimé du Père. Ce ne sont pas seulement les discours de Jésus qu’il faut écouter, c’est toute sa vie. Ses paroles et ses silences, sa vie cachée comme sa vie publique, ses rencontres et sa solitude, la gloire de sa Transfiguration comme le scandale de la Croix.

Il ne faut rien perdre de la vie de Jésus car tout y est Parole de Dieu. Plus encore, Jésus est celui qui va permettre unifier les fragments de la Parole de Dieu recueillis dans la Bible. Il est la Parole vivante qui permet de comprendre le puzzle de la Parole écrite.

Pourquoi écouter ? Nous nous écoutons les uns les autres parfois par politesse, parfois par intérêt, parfois par obligation. Mais quand il s’agit d’écouter Jésus, nous avons une tout autre raison de le faire. En Lui, « amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent. »

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 

Jésus ne fait pas des discours comme les hommes savent les faire. Sa parole est puissante de son autorité divine. Il est la Pensée qui nous crée, Il est la Bonne Nouvelle qui  « réjouit le cœur de l’homme », Il est la Parole qui sauve et répare.  « En Lui, sont abolies toutes les divisions », la paix n’est pas faite au détriment de la justice, l’amour n’est pas exprimé hors de la vérité. Chaque fois, c’est toute paix et toute justice, tout amour et toute vérité.

Cette Parole vivante exprime plus qu’un message, elle est la présence-même de Jésus.  Par elle, nous prenons conscience de sa Présence. L’écouter nous instruit parce que par Lui tout a été fait, l’écouter nous fait jubiler, l’écouter nous guérit de tous nos manques d’amour. Ecouter le Bien aimé du Père éternel nous fait entrer dans l’unité du St-Esprit.

Comment écouter ? Nous ne pouvons pas voir, entendre et toucher Jésus comme les Apôtres ont eu ce privilège. Mais Jésus n’est pas venu parler seulement à ses contemporains. Il est venu pour chacun de nous. Il nous est donc possible, à nous aussi, d’écouter Jésus de façon authentique.

C’est à la Messe qu’Il se fait d’abord entendre. L’assemblée que nous constituons est une part de l’Eglise qui prolonge Pierre, Jacques et Jean témoins de la Transfiguration et auditeurs privilégié de Jésus. L’Église prête sa voix pour laisser résonner en elle sa Parole et en recevoir toute la joie, toute la lumière dont elle est porteuse.
Nous pourrions lire la Bible comme un livre mais avant d’être un message, c’est une Parole. Alors, il s’agira surtout de la partager comme un trésor. Les époux peuvent s’offrir ce cadeau de la Parole en se lisant chaque dimanche ou chaque jour un passage, les parents pourront l’offrir à leurs enfants à la prière familiale, les amis qui se retrouvent… A partir de cette Parole proclamée, chacun est invité à la méditer et à la goûter en offrant à Jésus notre écoute silencieuse et attentive. Ainsi, après avoir résonner dans l’Église, cette parole partagée  irriguera notre cœur.

Que cette Eucharistie où la Parole de Dieu devient maintenant Pain de vie nous aide à toujours mieux écouter Celui qui nous dit sa présence et son amour maintenant et dans les siècles des siècles.

 
Mise en ligne le Jeudi 23 Mars, 2017