unité pastorale

St Sernin | ND du Taur | St Hilaire St Pierre

 

La Paroisse Catholique > Fortifier sa foi > Les homélies > Sacrifice salvateur

 

 

 

Sacrifice salvateur
 

Un attentat terroriste à l’orée de la Semaine Sainte vient nous rappeler cette forme particulière du mystère du Mal dans notre temps. La Passion de Jésus vient aussi éclairer cette douloureuse réalité.
Il est besoin, me semble-t-il, d’une conjonction de haine et de désespoir pour devenir terroriste. La haine se nourrit de jalousie et de mensonge, d’ignorance et de bêtise. Le désespoir est le fruit amer de la facilité, de l’orgueil et de la paresse. Haine et désespoir s’entretiennent et deviennent étanches à la raison et à la civilité ordinaires.

Pour casser un tel cercle vicieux et tous les engrenages du péché, il faut plus que des raisonnements ou des bons sentiments. Un Big-Bang est nécessaire.
Doivent être manifestées dans le même mouvement et la réalité du mal dans tous ses aspects et la proclamation d’un amour infiniment plus puissant : le Sacrifice du Christ est ce Big-Bang salvateur.

Jésus, en sa Passion, révèle tous les aspects du mystère du Mal. Sa Passion est un prisme où se diffracte le malheur du monde et apparaissent les composantes du péché : orgueil, paresse spirituelle, colère, envie, égoïsme, lâcheté et cupidité. La Passion de Jésus en montre les effets et en dénonce le mensonge.
Mais cette seule révélation de la misère des hommes ne serait pas suffisante si elle n’était accompagnée de la révélation de notre relèvement.
Chaque pas de Jésus en sa Passion recouvre de son amour chaque péché de chacun de nous depuis Adam jusqu’au dernier homme. Jésus lave de son sang chacun de nos mensonges, de nos lâchetés, sa parole nous purifie de chacune de nos violences, son regard pardonne chacun de nos reniements.
Le Sacrifice du Christ est la proclamation qu’existe un amour plus grand et plus fort que notre malheur. Cet amour vient baigner et vivifier nos âmes arides. Seul, il est est à même de dissoudre la haine en repentir, de convertir le désespoir en espérance, de pardonner le péché. Seul le Sacrifice du Christ nous restaure notre humanité.

Ce Sacrifice du Christ est accompli et efficace une fois pour toute. La messe en fait mémoire et nous en procure la puissance. Parfois, il est donné à un homme, comme ce Gendarme, d’en particulariser l’effet en faisant, par amour, don de sa vie pour en sauver une autre. La valeur christique de ce sacrifice apparaît en pleine lumière.
Il importe que ce Sacrifice du Christ célébré en ce jour soit connu de tous pour briser les haines. C’est la Mission des Chrétiens de faire connaître cette Bonne Nouvelle contre toutes les caricatures de Dieu et des hommes.
Il importe que ce Sacrifice soit accueilli par tous pour tous entrer dans l’espérance. C’est ainsi que victimes et bourreaux recevront la consolation et la miséricorde que Jésus offre. C’est ainsi que chacun pourra vivre selon la justice et la paix, l’amour et la vérité maintenant et dans les siècles des siècles.

Contacter un Prêtre
aller plus loin
Leur première homélie
  François
Benoit XVI
Jean-Paul II
Homélies du Curé de St-Sernin
  2017
2016
2015
2014
2013
Sur le web
  Homélies du Pape François, jour après jour
Une homélie
pour chaque jour de l'annee
Homélies du "Jour du Seigneur" sur France 2
 


 
Mise en ligne le Jeudi 5 Avril, 2018